Le Poker des Cafards

Les cartes représentent différentes sortes de bestioles très sympathiques (chauve-souris, cafard, crapaud, scorpion…). Un des joueur pose une carte devant lui face cachée et annonce un animal à un joueur qui va alors devoir décider s’il pense que le joueur ment ou non. Si ce dernier tombe juste, le joueur qui a présenté la carte la reprend et la dépose face visible devant lui. S’il se trompe, c’est lui qui la prend devant lui. Le premier à se retrouver avec 4 animaux de la même espèce a perdu. Vous pouvez aussi décider de repasser la carte à un autre joueur ! 

Le joueur le plus jeune commence et choisit une carte de sa main. Il la pose face
cachée sur la table et la propose au joueur de son choix en lui annonçant le nom
d‘une bestiole, par exemple : « Cafard ! ». Le joueur à qui la carte est proposée a
alors 2 options :
1– soit accepter la carte
Il annonce alors « vrai » s‘il pense que la carte représente vraiment la bestiole
annoncée, ou bien il dit « faux » s‘il pense que le joueur qui lui propose la carte
lui ment ; puis il retourne la carte. S‘il a raison, le joueur qui a proposé la carte
3
doit la poser et la garder, face visible, devant lui. S‘il s‘est trompé, c‘est lui qui
doit la garder de la même façon.
2– soit repasser la carte
Le joueur à qui la carte est proposée peut décider de la repasser à un tiers.
Dans ce cas, il regarde secrètement la carte avant de la lui proposer, soit en
confirmant l‘annonce du premier joueur (exemple : « oui c‘est bien un cafard »),
soit en faisant une nouvelle affirmation (exemple : « mais non voyons c‘est
une punaise ! »).
Le joueur à qui la carte est proposée choisit à son tour entre l‘accepter ou la
repasser à un quatrième joueur, etc… Il est possible de se repasser une carte
jusqu‘à ce que tous les joueurs sauf un l‘aient vue : le dernier est alors obligé
de l‘accepter.
Le joueur qui se retrouve avec la carte et qui la pose devant lui entame le tour suivant.

Fin de la partie
La partie est terminée :
• dès qu‘un joueur a accumulé 4 cartes représentant la même bestiole ;
• ou lorsqu‘un joueur doit entamer le tour suivant mais n‘a plus aucune
carte en main.
Dans les 2 cas, le joueur concerné perd la partie et tous les autres gagnent !

Un avis sur “Le Poker des Cafards

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :