Chabyrinthe (Edition Cocktail Games)

A partir de 6 ans – De 2 à 4 joueurs – De 30min à 1h

Quel chat errant n’aimerait pas quitter la grisaille des ruelles pour le confort d’un chaleureux foyer ?

Difficile cependant d’en trouver le chemin car les gouttières se suivent et se ressemblent toutes. Remettez un peu d’ordre dans ce dédale urbain en déplaçant ou en faisant pivoter les gouttières, et créez un parcours sans obstacles pour permettre aux félins de trouver un toit accueillant.

Chabyrinthe est un jeu tactique qui enchantera les petits chatons tout comme les gros matoux !

L’avis de l’équipe : Chabyrinthe est un petit jeu sympa et facile d’accès pour les plus petits. Les illustrations sont chouettes, la boîte est petite et s’emporte partout. Il va falloir créer des chemins pour que les chats retrouvent leur foyer et ça avant nos adversaires. Une alternative sympa au labyrinthe classique.

Les aventuriers du rail « Europe » (Days of Wonder)

Dans Les Aventuriers du Rail Europe, partez à l’assaut du réseau ferroviaire européen. Des remparts d’Edimbourg aux docks de Constantinople, des ruelles poussiéreuses de Pampelune aux quais gelés de la grande gare de Saint-Pétersbourg, ce 2ème volume vous emmène à la découverte de l’Europe des années 1900.

Dès 8 ans – De 1 à 2h – De 2 à 5 joueurs

Dans ce jeu, replongez dans l’âge d’or du chemin de fer. Lancez-vous à la conquête du rail et tentez de prendre le contrôle du réseau ferroviaire européen en reliant un maximum de villes entre elles.

Commencez la partie en piochant vos objectifs et partez à l’assaut des chemins de fer. Les objectifs représentent les liaisons entre deux villes que vous devrez impérativement établir. Ils sont très importants pour le déroulement de la partie, car s’ils ne sont pas remplis à la fin de la partie, vous obtiendrez un malus par objectif non respecté.

Un joueur prend le contrôle d’une ligne en utilisant des cartes de la même couleur que la voie. Une fois contrôlée, la ligne appartient au joueur et plus aucun participant ne peut en prendre le contrôle.

L’avis de l’équipe : On ne présente plus les aventuriers du rail, qui est devenu un grand classique dans les jeux familiaux. C’est un incontournable qui fait jouer ensemble toutes les générations.

Dès règles simples, une prise en main rapide, des tours qui vont vite, on a pas le temps de s’ennuyer. Grand plateau, matériel sympa, pour les plus accro il existe plusieurs extensions.

C’est un jeu familial et convivial à avoir dans chaque ludothèque.

Splendor (space cowboys)

  • Nombre de joueurs : 2 à 4
  • Durée : 30 min
  • Âge : Dès 10 ans
  • But du jeu : Posséder le plus de points de victoire (PV) en cumulant des cartes Développement et des tuiles NoblesLes PV sont indiqués en haut à gauche des cartes/tuiles.
  • Principe : Acheter des cartes Développement à l’aide de vos Jetons pierres précieuses.
  • Fin de la partie : Un joueur possède 15 PV (on termine le tour)

Dans Splendor, vous êtes à la tête d’une guilde de marchands. Vous avez pour objectif de vous enrichir et de devenir le commerçant le plus prestigieux du royaume.

Grâce aux jetons-gemmes symbolisant des pierres précieuses, vous allez acquérir des développements qui généreront eux-mêmes de nouvelles ressources. Vous devrez les gérer au mieux pour attirer de fortunés mécènes, dont le sanguinaire Henry VIII. Obsidiennes, émeraudes, rubis, diamants, or ou saphirs, utilisez à bon escient vos richesses et entrez dans le cercle vertueux du prestige !

Splendor, une mécanique simple, des parties rapides

Avec Splendor, vous ne vous lancerez pas dans des parties interminables. Chaque tour est rapide. Les joueurs ont le droit exercer une seule et unique action. Les 4 actions possibles sont :

  • prendre 2 jetons-gemmes identiques
  • prendre 3 jetons-gemmes différents
  • dépenser des ressources pour acquérir un développement
  • réserver une carte pour l’obtenir plus tard

Mais cette simplicité n’empêche pas ce jeu d’avoir une bonne dose de stratégie. Observez vos adversaires, anticipez et réservez les bonnes cartes. La partie s’arrête lorsqu’un joueur parvient à obtenir 15 points de prestige en cumulant nobles et développements.

L’avis de l’équipe

L’équipe adore, surtout à deux ! Prise en main des règles facile qui permet de profiter immédiatement. Avec seulement 3 actions disponibles et un matériel d’une très bonne qualité, tant tactile que visuelle, vous pourrez facilement plonger dans ce jeu et initier vos amis pour animer vos débuts ou fins de soirées. Il demande une bonne dose de stratégie et d’anticipation dans vos coups. Il n’en faut pas plus pour en faire un excellent jeu qui plaira à tous les types de joueurs.

L’île interdite (cocktail games)

Pour 2 à 4 joueurs – Dès 10 ans – Une partie dure 30 min en moyenne

L’Île Interdite était le cœur mystique de l’ancien empire des Atlantes. La légende raconte qu’ils avaient le pouvoir de contrôler les quatre éléments – le feu, le vent, l’eau et la terre – au moyen de trésors à la valeur inestimable : le Cristal ardent, la Statue du zéphyr, le Calice de l’onde et la Pierre sacrée. Ainsi, les Atlantes gardaient les trésors cachés sur l’Île Interdite qui était conçue pour s’enfoncer dans les flots si des intrus y mettaient les pieds.Durant les longs siècles qui nous séparent de la mystérieuse disparition de leur empire, l’Île Interdite demeurait introuvable… jusqu’à aujourd’hui.

Ensemble, tentez l’aventure !

Osez débarquer sur l’île interdite ! Formez une équipe d’intrépides aventuriers et coopérez pour réussir une mission insensée : récupérer 4 trésors sacrés au milieu des ruines. Le péril vous guette car l’île s’enfonce dans les flots. L’entraide sera la seule solution pour réussir !

L’avis de l’équipe : Un jeu de coopération accessible à tous ! Utilisant la même mécanique que Pandemic, si aimez ce dernier vous ne pourrez qu’apprécier l’île interdite. Ce jeu nous plonge dans une aventure rythmée et haletante où l’on se bat tous ensemble pour récupérer les trésors et ne pas finir sous l’eau. Sur l’île on fait des stratégies communes, on s’entraide, on se dispute, on se réconcilie, on gagne et on perd ensemble. Bref, on adore !

6 qui prend !

Un jeu Gigamic

Dès 10 ans – De 2 à 10 joueurs – Une partie peut durer jusqu’à 45 min

Principe : Les cartes ont deux valeurs :
– Un numéro allant de 1 à 104.
– Des symboles Têtes de bœufs (points de pénalité) allant de 1 à 7
But : Récolter le moins possible de têtes de bœufs.
Gagnant : Le gagnant est celui ayant comptabilisé le moins de têtes en fin de partie.

  1. Distribuer 10 cartes à chaque joueur.
  2. Chaque joueur ordonne ses cartes de façon croissante.
  3. Formation des 4 rangées : Déposez les 4 cartes situées sur le dessus de la pile des cartes non distribuées sur la table, faces visibles. Chaque carte représente le début d’une série. Cette série ne devra pas comporter plus de 5 cartes en tout.
  4. Tous les joueurs prennent une carte de leur jeu pour la déposer face cachée devant eux sur la table.
  5. Quand tout le monde a posé, on retourne les cartes.
  6. Celui qui a déposé la carte la plus faible est le premier à jouer. Il pose alors sa carte dans la rangée de son choix.
  7. Puis vient le tour de celui ayant posé la 2e carte la plus faible jusqu’à ce que tout le monde ait posé.
    Les cartes d’une série sont toujours déposées les unes à côté des autres.

Répéter ce processus jusqu’à ce que les 10 cartes de chaque joueur soient épuisées.

  • Série terminée : Lorsqu’une série est terminée (qu’elle comporte 5 cartes) : Alors, le joueur qui joue dans l’une de ces séries doit ramasser les 5 cartes de la série (sauf celle qu’il a posée qui forme le début d’une nouvelle série).
  • Carte trop faible : Si un joueur possède une carte si faible qu’elle ne peut entrer dans aucune des séries, alors il doit ramasser toutes les cartes d’une série de son choix. Sa carte faible représente alors la première carte d’une nouvelle série. (La série ramassée sera celle ayant le moins de TdB. Ces têtes sont des points négatifs en fin de partie).

Explications de jeu trouvées sur ce site

L’avis de l’équipe : 6 qui prend ! est aujourd’hui devenu un classique dans la catégorie jeu d’ambiance. On le retrouve régulièrement sur les tables dans les soirées. Il est addictif et promet beaucoup de fous rires. Et surtout il est indémodable !

Catan

Édition Kosmos / Auteur : Klaus Teuber

Dès 10 ans / De 3 à 4 joueurs / Une partie dure 1h à 2h en moyenne

1) Placez devant vous l’Île de Catane. Elle se compose de 19 tuiles terrain, avec de la mer en bordure. Votre défi consiste à coloniser cette île.

2) Il y a sur l’Île de Catane 1 désert et 5 différents type de terrain. Chaque type de terrain permet de recevoir une ressource différente.

3) Vous commencez la partie avec 2 colonies et 2 routes. Avec 2 colonies, vous possédez déjà 2 points de victoire.
But : Le premier joueur qui marque 10 points de victoire l’emporte.

4) Pour recevoir des points de victoire, vous devrez construire de nouvelles routes et développer vos colonies en villes.
Une ville rapporte 2 points, mais pour la bâtir, il vous faudra les ressources appropriées.

5) Comment recevoir des matières premières ? C’est très simple Au début de chaque tour, on détermine le terrain qui produit ces matières
premières à I’aide des deux dés. C’est pour cette raison que sont
placés sur les terrains des jetons numérotés de 2 à 12. Si la somme des
dés indique “3”, les terrains marqués d’un “3” produisent des matières
premières.
Dans l’exemple ci-contre, forêt (bois) et pré (laine) produisent.

6) Les matières premières sont perçues par les joueurs dont les colonies ou les villes sont en contact avec le terrain qui produit. Dans l’illustration ci-contre, le joueur qui contrôle la colonie rouge reçoit 1 carte Blé et celui qui contrôle Ia colonie orange reçoit I carte Bois.

7) Une colonie (ou une ville) est toujours adjacente à 2 ou 3 terrains différents. Cela permet de recevoir plusieurs types de matières premières suivant le résultat des dés. Les meilleures colonies sont donc bordées par plusieurs tuiles Terrain (au maximum 3) et « récoltent » ainsi différentes ressources. Dans notre exemple, la colonie C borde 3 terrains : forêt, champ et pré, tandis que la colonie D se trouvant sur la côte ne borde que 2 terrains
(colline et pré).

8) Du fait de la configuration du jeu, vous ne recevrez grâce à vos colonies certaines ressources que trop rarement ou pas du tout. Pour la construction de nouvelles infrastructures, vous aurez toutefois besoin de constituer des combinaisons de ressources.

9) Pour cette raison, vous devrez faire des échanges avec les autres joueurs. Lorsque vous parvenez à un accord, vous réussissez parfois par exemple, à obtenir la carte Ressource qu’il vous manquait pour établir une nouvelle colonie.

10) Une nouvelle colonie n’est établie uniquement que sur une intersection libre par laquelle une route du joueur passe. De plus, toute colonie doit être distante d’au moins 2 intersections.

11) Vous vous demandez sans doute où construire votre colonie. Les chiffres sur les jetons numérotés sont représentés équitablement, et les plus gros chiffres représentent les nombres les plus fréquents (probabilité oblige !). Les chiffres rouges 6 et 8 sont les plus fréquents et seront ceux qui sortiront le plus souvent au résultat des dés. Astuce : Plus un chiffre sortira fréquemment, plus vous recevrez de ressources du terrain correspondant.

Règles trouvées sur ce site

L’avis de l’équipe

Catan est devenu un grand classique, c’est lui qui ouvert l’ère aux jeux de société modernes. Du placement, des échanges, des règles simples, de la tactique. Un best-seller indémodable. On peut croire qu’il y a beaucoup de hasard car on utilise des dès. Mais nous ne sommes pas d’accord avec ça. La tactique prend le dessus sur le hasard, même si évidemment il y tient une place importante. Mais un joueur rodé gagnera toutes ses parties même s’il est malchanceux aux dès. Bref, ce jeu n’a pas pris une ride, il est top et accèssible dès 10 ans donc parfait pour toute la famille

Minivilles

Édition Moonster Games / A partir de 8 ans / De 2 à 4 joueurs / Une partie dure moins de 30 min

Explications du jeu : Minivilles est un jeu rapide pour 2 à 4 joueurs. Chaque joueur veut développer la ville selon ses propres termes afin d’achever tous les monuments en construction plus rapidement que ses rivaux. A leur tour, chaque joueur lance un ou deux dés. Si la somme des dés lancés correspond au nombre d’un bâtiment qu’un joueur possède, il obtient l’effet de ce bâtiment ; dans certains cas, les adversaires bénéficieront également de votre dé (tout comme vous pouvez bénéficier du leur). Ensuite, avec l’argent disponible, un joueur peut construire un monument ou un nouveau bâtiment, idéalement enrichissant sa ville à l’avenir. Le premier joueur qui construit tous ses monuments gagne !

L’avis de l’équipe : Minivilles est un jeu simple et accessible à tous. On ne s’ennuie jamais, c’est un jeu amusant et attrayant. Le jeu est fluide et les parties sont très rapides. Puisque il se joue avec des dès, il y a beaucoup de hasard, même s’il faut quand même réfléchir à ses actions. Mais grâce aux dès, on peut jouer avec petits et grands enfants. Un jeu intergénérationel qui plaira à toute la famille. Il existe une extension  » marina » que nous n’avons pas eu la chance de tester.

Kingdomino

Édition Blue orange

A partir de 8 ans – De deux à quatre joueurs – Une partie dure moins 30 min

Dans Kingdomino, vous incarnez un Seigneur en quête de terres pour étendre son Royaume. Vous devrez explorer toutes les parcelles afin de sélectionner celles qui correspondront le mieux à votre domaine. Champs de blé, lacs, mines, prairies ou encore forêts, les possibilités sont infinies. Mais attention, toutes ces zones ne se valent pas. Certaines seront âprement disputées. Il faudra alors être rusé et féroce.

But du jeu : vous devez constituer un Royaume de 5 cases par 5 autour de votre château tout en engrangeant un maximum de points. Toutes les tuiles n’ont pas la même valeur. Pour vous rapporter des points, celles-ci doivent comporter une couronne. Combinez alors les différentes zones pour constituer un domaine avec une forte valeur. 3 tuiles numérotées sont disposées au centre de la table par ordre croissant. Une fois placées, elles sont retournées, laissant apparaître les différents paysages qu’elles comportent. Le premier joueur choisit la tuile qui l’intéresse et place son pion dessus. Une fois que tous les joueurs ont sélectionné leur domino, trois autres tuiles sont placées sur la table selon le même mécanisme. Cette fois, c’est le joueur qui avait choisi la tuile la plus basse qui jouera le premier.

Il faudra mettre en place une stratégie pour mettre la main sur les tuiles les plus intéressantes et surtout bien choisir le moment où il faut jouer en premier.

Explications de jeu trouvé sur le site de Philibert.

L’avis de l’équipe :

Kingdomino est LE jeu à trouver dans chaque ludothèque. Il est très accessible, on peut y jouer avec toute la famille. C’est un jeu de stratégie et de tactique. Les règles sont très faciles à comprendre. Il revisite de façon très original les traditionnels dominos. Le jeu paraît simple mais il faut quand même bien réfléchir avant chacune de nos actions ; est-ce que je prend une tuile pour bloquer un adversaire ? Dans quel sens vais-je poser la mienne pour gagner le plus de points ? Et comment placer mes tuiles correctement pour respecter le carré imposé de 5*5 ? Il faut réfléchir, anticiper et ne pas se faire avoir.

Alors, serez-vous le prochain roi à régner sur les terres de Kingdomino ?

Munchkin

3-6 joueurs
Dès 12 ans
60 min

Début de jeu : Distribuez à chaque joueur 4 cartes, issues de chacun des paquets (total : 8 cartes). Tous les joueurs mettent sur la table les cartes qu’ils veulent jouer ( Armure, potion, race ou classe) a savoir qu’on ne doit JAMAIS avoir plus de 5 cartes en main durant le jeu.

Chaque joueur débute en étant :

  • Race ♦ humain
  • Classe ♦ sans classe
  • Niveau : 1
  • Sexe : Le même que le joueur (mais ce dernier peut choisir)
  •  Le jeu se déroule en tours, dans le sens horaire.
  • Chaque tour étant composé de 4 phases.
  • Le 1er joueur à atteindre le niveau 10 gagne

DÉROULEMENT D’UN TOUR

  1. Ouvrir une porte

RÉVÉLER la 1ère carte de la pile Donjon :

  • S’il s’agit d’un monstre  le joueur doit l’affronter
  • S’il s’agit d’une malédiction ,  il doit la subir
  • Sinon, récupérer la carte dans la main

→ Toutes les cartes monstre  et malédiction  “piochées révélées” (lors de l’ouverture de la porte) doivent s’appliquer immédiatement (sur celui qui les a révélées).

2. Chercher la bagarre (si aucun monstre ne s’est révélé avant, et cette action n’est pas obligatoire) en affrontant un monstre qui se trouve dans votre main.

3. Piller la pièce (si vous n’avez pas rencontré de monstre)

Vous piochez une carte donjon que vous gardez secrète et qui s’ajoute à votre main.

4. La Charité, siouplaît

Si vous avez plus de 5 cartes, vous devez en jouer jusqu’à ce qu’il ne vous en reste que 5 ou donner les cartes en excédent au joueur doté du plus bas niveau .Si plusieurs joueurs sont ex æquo, répartissez leur ce don aussi équitablement que possible (ou pas, vous choisissez).

Vous trouverez le détail des règles ici et voici une vidéo explicative de 5 min

L’avis de l’équipe

Ce jeu qui ne ressemble à aucun autre ! Un jeu où on se bat contre des monstres, on enfile une armure, on utilise des potions de chance ou des malédictions, on peut contrer les combats pour faire perdre un adversaire, ou encore éviter un combat en essayant de déguerpir. Tout ça grâce à des cartes exceptionnellement bien conçues ! ça peut paraître compliqué, mais en une partie (ou deux) on comprend les règles et on peut en profiter un maximum ! Le but du jeu est d’atteindre le niveau 10 (ce dernier niveau est à atteindre en battant un monstre). C’est vraiment LE JEU dont j’ai le plus de mal a expliquer les règles. Quand j’explique les règles, les gens me regarde avec des yeux ronds. MAIS QU’EST CE QUE C’EST QUE CE JEU ? Et pourtant, personne n’est déçu ! Même quand à la fin de mes explications je leur dit « par contre la triche est autorisée, donc en gros vous faites ce que vous voulez » ! Mais ne vous inquiétez ! Vous allez adorer ce jeu

Le Mystère de Whitehall

  • Âge : 14+
  • Nombre de Joueurs : 2 à 4
  • Durée : 60 min
  • Éditeur : Edge Entertainment (2017)
  • Type : Jeu de bluff et déduction.
  • Thème : Traque de Jack l’Éventreur. Dans l’écheveau des venelles de Londres de 1888.

But du jeu :

  • Pour les Enquêteurs : arrêter Jack avant qu’il n’ait posé ses 4 marqueurs rouges.
  • Pour Jack : Commettre son crime sans être pris (poser les 4 marqueurs rouges Lieu de Découverte). Et ce, avant la fin de la manche (15 tours Maximum)

A chaque tour cela se passe de la façon suivante :

  1. Déplacement de Jack (fuite)
  2. Déplacement des Enquêteurs (poursuite)
  3. Actions des Enquêteurs

L’avis de l’équipe

Dans ce jeu, rien n’est dû au hasard, chaque action est très réfléchie, autant pour les enquêteurs que pour Jack, c’est de la stratégie pure et dure. Au fur et à mesure des tours, la pression monte, l’étau se resserre, surtout quand on est Jack. Les règles sont simples , mais le jeu complexe, les parties ne s’éternisent pas (ça dépend si Jack est bon ou pas) nous n’avons donc pas le temps de s’ennuyer pendant cette course poursuite.