L’interêt des jeux de société pour les tout petits

En tant qu’assistante maternelle et ludothécaire j’aimerai vous parler de l’interêt des jeux de société pour les tout petits. Je pense qu’il n’est jamais trop tôt pour initier les petits aux jeux, principalement aux jeux coopératifs. Les jeux coopératifs permettent d’apprendre à travailler ensemble pour atteindre le même objectif. Et au final on gagne ensemble ou on perd ensemble, il n’y a donc pas de compétition entre les enfants.

C’est en jouant que l’enfant développera ses capacités à collaborer, à travailler en groupe, à mieux communiquer, à innover, quelquefois à gérer ses émotions, attendre son tour, surmonter des situations difficiles, négocier, apprendre à perdre aussi et réussir à relativiser. Les règles du jeu à retenir stimulent la concentration et la mémoire.

Le jeu de société est aussi un moyen privilégié entre l’enfant l’adulte, que ça soit les parents, les grands-parents, les oncles, les tantes, les nounous, etc. Les enfants aiment être en groupe, surtout quand un adulte participe. Le jeu est créateur de lien social. Cela renforce les rapports intergénérationnels et réunit toute la famille autour d’une table.Pendant une partie on parle beaucoup, cette communication est très instructive pour les enfants.

Chaque joueur est différent, comme chaque jeu l’est. Grâce au jeu on apprend à mieux se connaître.

Voici les étapes importantes pour jouer avec les tout petits

  • En premier lieu, laissez l’enfant découvrir et manipuler les pièces du jeu. Il peut toucher et nommer les pièces qu’il connait ( souvent des fruits, des couleurs ou des animaux). Il est important qu’il se familiarise avec le jeu.
  • Adaptez les règles du jeu au niveau de compréhension de l’enfant. Chaque enfant est différent et c’est parfois (souvent) compliqué de respecter les règles à la lettre. On peut donc très bien modifier ou simplifier les règles pour l’enfant.
  • Essayez de ne pas utiliser le mot « lancer » pour les dés car il s’imaginera tout de suite une balle qu’on lance et le dé atterrira à l’autre bout de la pièce. Ici nous disons  » faire rouler le dé ».
  • Lâcher prise , un tout petit va souvent faire « n’importe quoi »; il va jeter le dé à l’autre bout de la pièce, il ne va pas placer les pièces au bon endroit…Mais ce n’est pas grave, tant qu’il y prend du plaisir. Avec le temps il apprendra à lancer le dé avec douceur et à suivre le jeu.

Notre sélection de jeux pour les tout-petits

  • Mon premier verger (HABA) Mon Premier Verger est une valeur sûre du jeu de société coopératif qui vous permettra de passer des moments privilégiés avec les enfants tout en leur apprenant à reconnaitre les couleurs. Seul bémol ,les fruits sont assez mal représentés.
  • Petit ver luisant (HABA) Petit ver luisant nous raconte l’histoire de Myrtille, une petite chenille toute mignonne (bien qu’un peu poilue) qui souhaiterait bien jouer avec son nouveau copain Victor, un petit ver luisant lui aussi bien sympathique. Mais le crépuscule arrive rapidement, alors vite! Myrtille dépêche toi! Saute de feuille en feuille  afin d’aller rejoindre Victor! Ce jeu est parfait pour les tout petits car il raconte une histoire dont les enfants raffolent et on ne s’ennuie jamais avec Myrtille et Victor.
  • Mon Premier Lynx (EDUCA) ce jeu est parfait pour les petits car il demande de la concentration et un travail d’équipe (si on modifie un peu les règles). Nous vous conseillons d’utiliser ce jeu en le rendant coopératif, tous les enfants doivent retrouver ensemble les images correspondantes et c’est rigolo, ça permet de nommer les objets du quotidien (Vélo, TV, Téléphone) mais aussi les animaux, les fruits, les légumes, les plantes. Un jeu parfait !
  • Une cuillère pour Martin (HABA) Le petit ours a une faim de loup ! Heureusement qu’une assiette pleine de bouillie est déjà prête. Le dé va indiquer aux enfants quel aliment de la bouillie ils vont donner à manger au petit ours. Qui veut donner à manger au petit ours en premier ? Un très bon jeu pour se familiariser au lancer de dé, avec un peu de motricité fine (il faut se concentrer pour mettre à manger dans la bouche de Martin) et bien sûr reconnaître les dessins sur le dé.
  • Bisou dodo (DJECO) un jeu à jouer avant d’aller au dodo, qui va permettre à papa et maman de distribuer des bisous, des caresses, des chansons sous forme de jeu. On retourne les cartes et il faut trouver l’oreiller, le doudou, la couverture du bonhomme et hop au dodo.

Comme vous pouvez le constater, je n’ai pas noté à partir de quel âge l’enfant peut jouer à ces jeux. Car l’âge sur la boîte est notée à titre indicatif. Donc il ne faut pas s’y fier. Chaque enfant est différent, chacun avance à son rythme, donc si votre enfant ne comprend pas un jeu de son âge, pas d’inquiétude. Cela viendra quand il sera prêt. L’important c’est de s’amuser.

La chasse aux monstres (scorpion masqué)

A partir de 3 ans – de 30 min à 1h – de 1 à 5 joueurs

Les joueurs essayent de trouver un jouet qui effraiera le ou les monstres autour du lit. Chaque monstre a peur d’un seul jouet, indiqué dans le coin de sa carte. Si le bon jouet est découvert, criez « Au placard, les monstres ! ». Sinon ce sont les monstres qui progressent. Pour les chasser dans le véritable placard du jeu et gagner la partie, il faudra donc retrouver le bon jouet. Mais attention : si on se trompe trop souvent, de nouveaux monstres apparaîtront. Et si ceux-ci entourent complètement le lit, ce sont eux qui remporteront la partie.

L’avis de l’équipe : Un grand classique que les enfants adorent. C’est un jeu de mémory revisité et bien plus ludique. Et le plus sympa dans une partie c’est de pouvoir s’écrier  » au placard le monstre ! » Dès 3 ans mais à 5 ou 6 ans ce jeu a toujours autant de succès. Et biensûr le design plaira aux petits comme aux grands.

Azul

Introduits par les Maures, les azulejos (carreaux de revêtement mural en faïence, originalement décorés de bleu ou polychromes) furent adoptés par les Portugais au moment où leur roi Manuel 1er, durant une visite au palais de l’Alhambra dans le sud de l’Espagne, fut conquis par l’éblouissante beauté des tuiles décoratives. Manuel 1er ordonna la décoration immédiate, avec des tuiles semblables, des murs de son palais. Azul vous transporte au 16e siècle, truelle en main, à embellir les murs du Palais Royal de Evora !

A Partir De 8 ans – De 30 à 1H – De 2 à 4 joueurs

Chaque joueur dispose d’un plateau a compléter avec différentes mosaïques (tuiles de couleur) . Des disques sont placés au centre de la table, on tire au sort les mosaïques et on en place 4 par disque. Chacun leur tour, les joueurs choisissent des mosaïques et les placent sur leur plateau jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus au centre de la table. Ensuite on passe à la décoration du Palais. Cette phase est réalisée par tous les joueurs en même temps. Ceux-ci doivent déplacer leurs tuiles qui forment des lignes complètes vers leur mur en respectant le code couleur. Il est important de réfléchir avant de choisir les tuiles et de les placer car chaque placement sur le mur vaudra des points en fonction de leur position. La partie se termine lorsqu’un joueur a fait une ligne complète sur son mur et c’est le joueur qui obtient le plus de points qui a gagné la partie.


L‘avis de l’équipe

Les +

  • Le matériel est très beau; le plateau , les disques, les tuiles. Tout est magnifique et très coloré
  • Les règles sont faciles à comprendre
  • Les parties sont rapides et fluides
  • Un peu de stratégie et un peu de hasard

Les –

  • A deux c’est bien, à 3 ou 4 ça devient un peu chaotique
  • C’est un peu redondant, il ne faut pas faire trop de parties d’affilées pour ne pas se lasser.

Les meilleurs jeux pour 2

Petite liste non exhaustive de notre top 10 des meilleurs jeux à jouer à deux (ou plus parfois) en ces temps de confinement, le jeu est un des meilleurs moyens de s’occuper de façon ludique. Je vous laisse découvrir notre liste, n’hésitez pas à nous donner votre avis.
Toute l’équipe n’a pas joué a tous ces jeux, on a choisi ensemble nos préférés. ( Les descriptions viennent du site https://www.philibertnet.com/fr/)

  1. Exit – The Forgotten Island (1 à 4 joueurs – dès 12 ans)

EXIT est un jeu qui reprend les sensations des « escape games ». Muni d’indices, de matériel et d’un décodeur, vous aurez pour mission de sortir du jeu le plus rapidement possible !

Plus qu’un jeu : une expérience unique et immersive dans laquelle vous devrez faire preuve de coopération, d’observation et de logique. Ce jeu ne peut être joué qu’une seule fois, car vous devrez annoter, plier et déchirer le matériel de jeu.

  1. Schotten Totten (2 joueurs à partir de 8 ans)

Lancez-vous dans une lutte où tous les coups sont permis pour gagner le contrôle de la frontière qui vous sépare de votre adversaire. Envoyez les membres de votre tribu défendre les bornes et déployez vos forces en réalisant les meilleures combinaisons de cartes. Pour gagner, soyez le premier à contrôler cinq Bornes dispersées le long de la frontière ou trois Bornes adjacentes. Schotten Totten est un jeu drôle, facile et rapide.

  1. Welcome (De 1 à plus de 10 joueurs – dès 10 ans)

Dans Welcome, les joueurs incarnent des architectes aux États-Unis, dans les années 50. Le pays, qui est sorti grand vainqueur dans la Seconde Guerre Mondiale, est en plein boom démographique. Les États-Unis traverse une période d’effervescence sans précédent et doit faire face à une grande demande de construction.

Dans ce jeu, tous les joueurs jouent simultanément avec le même tirage de cartes. L’objectif pour chaque architecte est alors de combiner astucieusement les numéros de maison apparus et les actions qui s’y trouvent associées afin de devenir le meilleur architecte de la cité.

  1. Onitama (2 joueurs – dès 8 ans)

Il était une fois un frère et une sœur, enfants d’un célèbre maître onmyo (un maître dans l’art de la magie et de la divination), pendant l’ère pacifique Heian. Les deux enfants pensaient qu’ils étaient les seuls à devoir hériter du titre de maître onmyo, ils décidèrent donc qu’ils devaient montrer combien ils étaient doués dans le contrôle des différents esprits – ou en d’autres mots, ils devaient montrer comment ils associaient leur corps et ceux de leur marionnettes à ces esprits.

  1. Azul (De 2 à 4 joueurs – Dès 8 ans)

Dans Azul, vous incarnez un artisan au 16ème siècle chargé de décorer le Palais Royal de Evora, demeure somptueuse du Roi du Portugal. Pour cela, vous devrez faire parler votre fibre artiste et vos talents d’artisan afin de constituer la plus belle des mosaïques.
Chaque joueur dispose d’un plateau avec un motif à compléter. 7 disques sont placés au centre de la table, composés de 4 mosaïques de différentes couleurs. Les joueurs devront compléter leur fresque avec les morceaux de faïence présents sur les disques. Lorsqu’un joueur sélectionne un disque, il doit prendre toutes les mosaïques de la couleur de son choix. Les autres couleurs sont disposés au centre de la table. Les mosaïques choisies par le joueur sont placées dans une zone de préparation. Cette dernière est constituée de lignes que les joueurs devront compléter au préalable avant de pouvoir placer les bouts de faïence dans le motif de la fresque.Une partie se déroule en plusieurs manches. Chaque manche prend fin quand toutes les mosaïques ont été jouées. C’est à ce moment que le bilan de la manche est fait et que les joueurs complètent leur motif.

  1. Carcassonne (2 à 5 joueurs – dès 8 ans)

D’une durée comprise entre 30 minutes et 1h, Carcassonne s’appuie sur la mécanique des dominos. Une partie se déroule autour d’un plateau sur lequel chaque joueur pose des tuiles représentant par exemple des villages, des églises, des routes ou des champs. Construisez un paysage et placez vos pions en suivant votre stratégie. Vous obtiendrez des points en fonction de la longueur des routes, de la grandeur des bourgs ou des champs que vous contrôlerez.

4. 7 Wonders Duel (2 joueurs – Dès 10 ans)
Chaque joueur commence avec quatre cartes merveille, et la construction d’une merveille donne à son propriétaire une capacité spéciale. Cependant, seulement sept merveilles peuvent être construites, de sorte qu’un joueur se retrouvera dans l’impossibilité de bâtir ses quatre.
Les joueurs peuvent acheter des ressources à tout moment, ou ils peuvent acquérir des cartes au cours de la partie qui leur fourniront des ressources pour la construction future. Lorsque vous acquérez des ressources, le coût de ces ressources augmente pour votre adversaire, ce qui représente votre domination dans ce domaine.

3. Les aventuriers du Rail (2 à 5 joueurs – dès 8 ans)

Dans ce jeu, replongez dans l’âge d’or du chemin de fer. Lancez-vous à la conquête du rail et tentez de prendre le contrôle du réseau ferroviaire américain en reliant un maximum de villes entre elles.
Pour triomphez de vos adversaires, vous devrez savoir utiliser vos cartes au bon moment et conserver des objectifs à votre portée. Prenez la main sur les voies de chemin de fer et bloquez les autres participants dans leur désir de conquête.

  1. Starrealms (2 joueurs)

Star Realms est un jeu de deck-building tactique dans lequel vous développerez votre flotte de vaisseaux pour attaquer l’influence de votre adversaire. Star Realms est facile à apprendre, surtout si vous êtes familier avec les jeux de deck-building, mais c’est un jeu qui prend du temps à maîtriser. Chaque fois que vous jouez, le jeu est rempli de divers points de décision stratégique.

  1. Pandemic (2 à 4 joueurs – dès 10 ans)

Dans Pandemic, gardez votre calme ! Vous incarnez un membre d’une équipe de chercheurs qui lutte contre la propagation de plusieurs maladies virulentes. Vous devrez vaincre ces fléaux en retardant leur propagation tout en recherchant des remèdes pour chacun des quatre virus avant qu’ils ne dégénèrent.

Pandemic, un jeu stratégique et coopératif

Jouant un rôle unique au sein de l’équipe, les joueurs doivent planifier leur stratégie en fonction des forces de leurs personnages pour vaincre les maladies.

Par exemple, l’expert des opérations peut construire des stations de recherche qui sont nécessaires pour trouver des remèdes aux maladies et qui permettent une plus grande mobilité entre les villes. Le scientifique, quant à lui, n’a besoin que de quatre cartes d’une maladie particulière pour la guérir au lieu des cinq en temps normal.

Les maladies se propagent rapidement et le temps presse. Si une ou plusieurs maladies se propagent au-delà de la guérison ou si trop de temps s’écoule, les joueurs ont perdu. Au contraire, s’ils parviennent à trouver les remèdes pour les quatre maladies, la partie est collégialement gagnée!

Et vous quels sont vos jeux à deux préférés ? Avez-vous déjà testé l’un de ceux de cette liste ?